Recherche

Jean-Michel Vignau, nouveau président du Lavaur FC «Il faut remettre de la cohésion à tous les étages du club »

 

Pourquoi avoir décidé de briguer à nouveau la présidence du Lavaur FC ?

Après trois ans de mandat, Joël Gris et Pascal Rouziès les deux coprésidents ont réalisé un gros travail au niveau du club, mais pour de nombreuses raisons, notamment familiales, ils ont ressenti le besoin de prendre du recul. J’ai beaucoup de respect pour leur investissement pour le club, notamment au niveau des relations entre l’école de football, le district et la ligue. Mais depuis quelques années il subsiste un problème au niveau des équipes seniors qui ont connu de nombreux départs et qu’il fallait stopper. C’est la cinquième fois que je reprends la présidence : je me suis fixé de rester pour six mois, je n’ai pas d’ambition particulière si ce n’est servir un club auquel je suis attaché et qui est chargé d’histoire. Je souhaite remettre de la cohésion au niveau des dirigeants, des éducateurs, des joueurs voire des parents de joueurs.

Les deux anciens coprésidents vont-ils conserver des responsabilités au sein du club? 

Si les deux quittent le Comité directeur, Joël Gris va continuer à faire le relais entre le club, le district et la Ligue. Quant à Pascal Rouziès, il va prendre un peu plus de recul et s’occuper de sa famille.

Quels sont vos chantiers prioritaires dans les semaines et mois à venir? 

Dans un premier temps je vais m’occuper essentiellement des deux équipes seniors et des U19 : nous avons réuni les joueurs il y a quelques jours afin de faire le point, remettre de la discipline, regonfler le moral car sportivement nous ne sommes pas dans une bonne situation. Je leur ai dit qu’il y avait un beau challenge à relever et que j’étais plein d’espoir pour accrocher le maintien. L’autre objectif est de recruter deux ou trois joueurs qui pourront apporter de l’expérience à cette jeune équipe. Ma priorité est l’équipe 1, car c’est important pour la ville, la région et le club d’avoir une équipe performante. Ma mission de remettre le club à flot dans les six mois à venir et de faire venir de nombreux joueurs de qualité afin de reconstruire quelque chose. Ensuite je rencontrerai les éducateurs afin de remettre de la cohésion entre eux. Il faudra respecter une hiérarchie, l’équipe 1, les U19, l’équipe 2 et les U17 car on aura besoin que les éducateurs s’entendent entre eux afin d’attirer le maximum de profils au cours des prochains mois. Ensuite je verrai les éducateurs de jeunes et les parents afin de fédérer tout le monde. C’est un gros chantier, mon but est de travailler en équipe : lors de mes quatre dernières passages au poste de président on s’en est bien sortis grâce au travail quotidien de tout le monde.

ARTICLES LIES