Nabil Moussi: « Emmener le Lavaur FC le plus haut »

Nabil Moussi: « Emmener le Lavaur FC le plus haut »

A 34 ans, Nabil Moussi a été nommé entraîneur de l’équipe fanion du Lavaur FC. Rencontre avec un coach déterminé.

Quel a été votre parcours avant de signer au Lavaur FC comme entraîneur de l’équipe 1?

Les dernières saisons j’étais entraîneur à Saint-Alban près de Toulouse et qui évoluait en R1. En tant que joueur j’ai été formé au TFC, puis j’ai joué à Clermont Foot, Martigues, Benidorm en D2 espagnole. Ensuite j’ai porté les couleurs de Blagnac, Croix-Daurade et Saint-Alban ou j’ai passé huit ans dont six comme joueur.

Comment se sont noués les contacts avec le Lavaur FC ?

Le président Philippe Jarriot qui m’a contacté par téléphone m’a expliqué ce qu’il souhaitait faire, à savoir emmener le club le plus haut possible. Son ambition est de ne pas se fixer de limites pour le Lavaur FC. Quand j’ai vu les infrastructures et fait connaissance avec le staff et l’effectif j’ai été rassuré sur la possibilité d’atteindre nos objectifs. Ma méthode est basée sur un état d’esprit irréprochable de la part des joueurs, un investissement sans faille et un respect du club.

Quels sont vos objectifs pour la saison prochaine ?

L’ambition est de retrouver au plus vite la R1, avec notre effectif on se doit de jouer le haut de tableau de la R2. L’équipe va s’appuyer sur les joueurs actuels auxquels s’ajouteront sept nouvelles recrues (Clément Landrieux, Arnaud Boussaguet, Bruno Ollivieri, Florian Garrabos, Alexis Leulier, Lucas Escrivant et Rayan Tabet), dont cinq qui évoluaient à Saint-Alban. La Coupe de France et la Coupe d’Occitanie seront des compétitions pour faire tourner l’effectif, car le plus important pour nous reste le championnat.

Quel est votre avis sur la composition de la poule D dans laquelle le Lavaur FC va évoluer?

C’est une poule assez homogène avec 3 équipes qui descendent de R1. Des formations habituées à jouer le haut de tableau comme Saint-Sulpice. Fonsorbes et Grisolles, qui proposent un football intéressant. Il faudra se méfier des deux équipes du Comminges, Cazères et Boulogne-Peguilhan. J’ai hâte de savoir si on va être au niveau.